Une histoire des hameaux. 7.Le Pré Guillaumot

Au XIXème siècle, l’habitat de la Chenalotte était beaucoup plus dispersé qu’aujourd’hui. Au milieu de ce siècle, lors du recensement de 1846, le village ne comptait pas moins de 9 hameaux : Les Cornaix, Les Palais, le Prés du Peu, Les Beuliques, le Pré-Guillaumot, Rosemont, le Pré-Monnot, les Prés, la Pâture Philibert. Si les deux derniers de la liste étaient inhabités, plus d’un quart de la population occupait une maison isolée (43 habitants sur 167) et 33% des maisons ne se trouvaient dans pas dans le centre du village.

Aujourd’hui, deux hameaux sont encore habités : Les Palais et le Pré du Peu.  Les maisons des autres hameaux ont  toutes disparues sauf celles du Pré-Monnot, de Rosemont et  des Beuliques.

Grâce à diverses sources (cartes anciennes, recensements, actes d’état-civil, sites de généalogistes), il est possible de connaitre en partie  les noms de celles et de ceux qui ont occupé ces maisons et à travers eux d’ébaucher une histoire de ces hameaux disparus.

Le septième  volet  esquisse une histoire du Pré Guillaumot situé à 2 km du centre du village.

Voir l’histoire de la ferme du Pré Guillaumot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*