Le monde agricole de 1950 à aujourd’hui

Les statistiques agricoles en 1950

4,70% du territoire, soit 23ha était dédié à la culture des céréales, tubercules et racines :

  • Blé : 11ha
  • Orge : 1ha
  • Avoine : 10ha
  • Pommes de terre : 1ha

Les bois et forêts représentaient près de 17% du territoire, soit 81ha. Au 1er mai 1950, La Chenalotte comptait 34 chevaux, 165 bovins et 10 ovins.

De 16 exploitants à plus qu’un seul

En 1950, la commune comptait 16 exploitations…

Depuis, le nombre n’a cessé de baisser : une seule ferme subsiste, la GAEC des Palais exploitée par M. Alexandre Romain. M. Michel Moyse, ancien agriculteur  qui arrêta son exploitation en 2007 (ci-dessous sa ferme), raconte l’histoire de ce monde agricole et de ce long déclin.

Le monde agricole de La Chenalotte de 1950 à nos jours

Ferme de M. Michel Moyse