Un blason pour la commune

En 2014, la commune s’est dotée d’une identité visuelle en adoptant le logo qui se trouve depuis sur tous les documents officiels.

Mais l’idée n’était pas nouvelle…Comme en témoigne un courrier adressé à M. Roger Romain, maire de la commune entre 1963 et 1978, daté du 27 janvier 1976, rédigé par un éminent héraldiste (spécialiste des connaissances et étude des armoiries), M. Camille Heidet.

Ce modeleur à Alstom, né le 25 octobre 1923 et décédé le 24 février 2005, a recherché et reconstitué les blasons de certaines communes du Territoire de Belfort, du Doubs, de la Haute-Saône et du Jura. Une recherche sur Internet permet de découvrir son travail et les blasons réalisés pour les communes de Braillans, Eloie, Bourg-sous-Châtelet, Linexert, Bouhans Lès Lure, Lapoutroie, Gonsans…

Dans ce courrier, M. Camille Heidet écrit : «  le blason est toujours vivant à l’ère atomique. Les signes mystérieux qui composent la science héraldique restent les compagnons tenaces des belles et bonnes choses qui agrémentent notre vie moderne : un antique blason orne souvent une vieille bouteille pansue, une savoureuse boîte de chocolats. Il est peu de villes, de clubs sportifs, de régiments de provinces, d’associations qui ne restent fidèles à cette science élégante du blason que les vieux auteurs appelaient le noble savoir« .

Réalisé à titre gracieux en consultant l’histoire de la commune, celle-ci pourra « faire figurer officiellement ce blason dans les lieux et emplacement qu’elle souhaite en prenant une délibération du Conseil municipal« .

Voir l’histoire de ce blason


Ce blason aux deux lapins dorés, symbolisant la liberté de la Franche-Montagne, ne fut jamais utilisé et ce travail resta lettre morte.