Tous les articles par webmaster@chenalotte.org

Marché nocturne : le programme complet des animations

Voici le programme complet des animations proposées lors du marché nocturne de La Chenalotte le samedi 06 juillet :

  • Animations sapeur pompier et exposition de véhicules à partir de 17h00
  • Exposition photos « Pompiers Le Russey, nos héros du feu » de Jean-Luc Guillemin dans la grande salle des Tilleuls
  • Exposition « La Chenalotte : d’hier à aujourd’hui » dans la salle de vote avec notamment de nombreuses photos prises par l’abbé Garneret, conservées au Musée de plein air des Maisons comtoises
Photo de l’école prise en 1972 par l’abbé Garneret depuis le toit de la ferme Thiébaud. Collections Folklore Comtois

Animation sur le tri des déchets proposée par PREVAL

Concert de l’orchestre junior de l’Union Musicale des Fins de 18h30 à 19h00

Et en plus :

  • Vente de crêpes par les Ainés de La Chenalotte
  • Buvette et restauration

Réservez votre 06 juillet !

Dans un peu plus d’un mois, avec l’arrivée de l’été, la saison des marchés nocturnes débutera !

Cette année et pour la 1ère fois, le village des Sauterelles en proposera un,

le samedi 06 juillet de 17h00 à 22h00

Pour l’heure, 17 artisans ou producteurs locaux se sont déjà inscrits et investiront le centre du village pour cette manifestation organisée en collaboration avec l’office du tourisme du pays horloger.

Au programme : animations, vente de crêpes par le club des Ainés, buvette et restauration assurées par l’Amicale des Sauterelles et l’association des parents d’élèves des trois communes, l’ATC.

Les autres dates :

  • 22 juin : Le Bizot
  • 20 juillet : Les Gras
  • 10 août : Saint Hippolyte
  • 17 août : Charquemont
  • 31 août : Montlebon

Les lingettes, bêtes noires des stations d’épuration

D’après un article du Huffington post publié le 31 mai intitulé « les lingettes jetables sont une catastrophe environnementale », le nombre de déchets générés par ces lingettes, qui pour certaines sont dites « biodégradables », s’élève à une dizaine de milliards en France.

Ces lingettes utilisées pour le ménage, le démaquillage, l’hygiène des bébés, sont jetées dans les toilettes par certains consommateurs après avoir lu sur le paquet qu’elles étaient biodégradables.

Or, le tissu (pourtant biodégradable) des lingettes est résistant et n’a pas le temps de se désagréger, contrairement au papier. Résultat : les dégrilleurs qui filtrent les effluents sont très souvent saturés et deviennent inopérants.

L’ accumulation des lingettes entraîne des perturbations du réseau :

  • augmentation des fréquences d’intervention sur le matériel : entretien / réparation
  • remplacement prématuré du matériel (pompe, dégrilleur…)
  • mise en place d’une surveillance accrue de ces installations
  • risque de débordement des réseaux d’assainissement (atteinte à la salubrité publique, pollution…)

Une fois arrivées à la station d’épuration, les lingettes obstruent les pompes de la station et entravent le bon fonctionnement de celles-ci et peuvent causer des dégâts importants.

Et chez nous ? A la station d’épuration de Noël-Cerneux, les lingettes jetables sont bien visibles comme en témoigne les deux photos prises par les employés communaux en 2016…

Retrouvez ici le guide du bon fonctionnement de la station d’épuration

La fête de La Chenalotte, le 23 mai 1920

Cette année, l’Amicale des Sauterelle va animer une nouvelle fois le village pendant le week-end de la Pentecôte.

Cette fête du village le dimanche de la Pentecôte est une vieille tradition…Un article publié le 30 mai 1920 dans le « Pontissalien :  journal républicain hebdomadaire de l’arrondissement de Pontarlier », en apporte la preuve !

Voici la description qui en est faite :

« La fête de la Chenalotte. — Ceux de la Chenalotte, nés malins, imaginèrent de reporter leur fête patronale le jour de la Pentecôte. Comme ça ils sont sûrs d’avoir beaucoup de monde ! Un public du Villers, composé principalement d’horlogers, ces taillables à merci, leur est très fidèle.

Cette année, selon l’usage, de bonne heure après midi, les groupes amusés de filles et de garçons grimpèrent la côte et s’en allèrent, par le sentier à peine marqué de la montagne, pour dévaler ensuite, troublant les grands troupeaux de vaches, jusqu’au petit village de la bonne limonade. Part réservée à quelques mortuassiens venus qui en auto, qui à bicyclettes, c’est au demeurant le Villers seul qui mène la réjouissance : orchestre, danseurs, consommateurs, tous Villèriers. Ça n’en est pas moins très animé !

Aussi, au matin du jour suivant, une question croise la rue : «Êtes-vous allé à la fête de La Chenalotte ?

— Non, répond cette fois la jeune fille interpellée. Qu’y serais-je allée faire ? Quoi voir ? » Et en effet, quoi voir? Quoi faire ? au monde ; boire de la limonade en mangeant du gâteau traditionnel ; prendre de bons « quatre heures». Banales choses que cela !

Pourtant les pèlerins en sont trop zélés ! J’ai été au « revirot ». Tout le monde sait que le « revirot » est le lendemain de la fête. Il y avait encore pas mal de retardataires. La grande et rustique pelouse, devant l’église qui constitue la place du village (place et pâturage en même temps) paraissait désaffectée de livrer passage aux allées et venues des jeunes personnes endimanchées de blanc, lesquelles la profanaient parfois de leurs ferrailleuses bécanes poussées à la main. « Que d’hirondelles sur nos portes ! Observe un loustic indigène. Que n’ai-je maintenant vingt ans de moins !»

Mais n’est-ce pas la seule parure de fête, oh ! champêtre et sommeillante Chenalotte ?

A l’auberge D. qui est aussi une fabrique de limonade, un orchestre tente, par boutade, de réveiller l’ardeur gambadeuse des danseurs. Laissons les rares couples du bal s’agiter en cadence et arrêtons-nous dans la salle du bas pour y déguster la fameuse limonade. Il fait chaud dans ce patelin sans arbre, bordé d’une forêt ! Pendant que nous nous désaltérons, nous observons ce public facile, amateur de fêtes sans fête. Parmi, je reconnais les deux inséparables X… qui vont et viennent comme des âmes en peine, cherchant je ne sais quoi qui ne serait plus. Ils sont de ma génération, et leur jeunesse envolée a pu laisser ici, ou ailleurs, quelque bribe de leur passé sentimental. Je leur trouve un air dérouté ; n’en tiendrait-il qu’à moi ? Hélas, mes amis, les ombres que vous poursuivez ne sont plus là. Vôtre inquiétude est vaine. Un souffle vers la ville, a pu les emporter. Consolez-vous, la fleur du souvenir les remplace avec avantage. Maintenant c’est fini. La musique et l’éclat des voix se sont tues pour un an. A cette heure, j’en suis sûr, la Chenalotte épanouie a repris toute sa placidité coutumière ». B-M

Voir le texte en PDF

Source

http://archives.ville-pontarlier.fr/4DCGI/Web_Custompage/portail_recherche.shtm/ILUMP30757

Ce journal « Le Pontissalien » a été numérisé par les archives municipales de Pontarlier dont voici le portail de recherche

Voir d’autres articles parus dans la presse ancienne

 

Fête villageoise – samedi 08 juin

Voici le programme de la traditionnelle fête villageoise de la Pentecôte animée par l’Amicale des Sauterelles :

  • Dès 11h : apéritif et repas sous chapiteau
  • Dès 13h30 : tournoi de pétanque
  • Manège
  • Jeux
  • En soirée : karaoké

L’ Amicale des Sauterelles a besoin d’aide pour le montage du chapiteau mercredi 5 juin à partir de 17h30.

Résultats des elections européennes

Voici les résultats des élections européennes à La Chenalotte.

  • Nombre d’inscrits : 315
  • Nombre de votants : 171
  • Taux de participation : 54.28%
  • Taux abstention : 45.72%
  • Renaissance soutenue par La République en marche, le MoDem et ses partenaires (LREM, MoDem, Mouvement radical et Agir) : 37 voix, 22.98%
  • Prenez le pouvoir, liste soutenue par Marine Le Pen (Rassemblement national) : 34 voix, 21,11%
  • Union de la droite et du centre (Les Républicains) : 21 voix, 13.04%
  • Europe Écologie (Europe Écologie Les Verts) : 18 voix, 11.18%
  • La France insoumise (La France insoumise et Gauche républicaine et socialiste) : 13 voix, 8.07%
  • Le courage de défendre les Français avec Nicolas Dupont-Aignan (Amoureux de la France) : 10 voix, 6.2%
  • Urgence écologie (Génération écologie, Mouvement écologiste indépendant et Mouvement des progressistes) : 8 voix, 4.97%
  • Envie d’Europe écologique et sociale (Parti socialiste, Place publique, Nouvelle Donne et Parti radical de gauche) : 7 voix, 4.34%
  • Les Européens (Union des démocrates et indépendants) : 3 voix, 1.86%
  • Liste citoyenne du Printemps européen avec Benoît Hamon soutenue par Génération·s et DémE-DiEM25 : 3 voix, 1.86%
  • Parti animaliste : 3 voix, 1.86%
  • Pour l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent (Parti communiste français) : 2 voix, 1.24%
  • Ensemble Patriotes et Gilets jaunes : pour la France, sortons de l’Union européenne (Les Patriotes) : 1 voix, 0.6%
  • Parti fédéraliste européen – Pour une Europe qui protège ses citoyens (Parti fédéraliste européen) : 1 voix, 0.6%

Repas de la fête des mères 2019

Retour au restaurant…Après un repas organisé à la grande salle des Tilleuls en 2018, la Commission fêtes et cérémonies avait choisi d’emmener le vendredi 24 mai la cinquantaine de mamans inscrites au restaurant « le Mont de Fuans« .

Le seul homme de la soirée…le président de la commission fêtes et cérémonies et photographe

Les fêtes précédentes :

Fleurissement 2019

Courant mars, les employés communaux ont apporté les 36 jardinières de la commune à l’espace floriculture de l’ADAPEI, Jardiflor, installé à Seloncourt dont les 3500 m2 de serres sont plantées sur les hauteurs du Bannot.

Pour la deuxième année consécutive, ces jardinières ont donc été fleuries par les travailleurs handicapés de cette entreprise dont on a fêté les 43 ans cette année et qui proscrit depuis plus de 10 ans les produits chimiques.

Après deux mois, celles-ci ont été posées la semaine du 20 mai dans les bacs et sur les bords de fenêtres de la mairie et la salle des fêtes.

Un véritable feu d’artifice d’animations aux pays des sauterelles !

Juin et Juillet s’annoncent festifs à La Chenalotte ! Pas moins de 4 manifestations sont prévues ! Alors à vos agendas !

Ces festivités commenceront par la fête du village, organisée par l’Amicale des Sauterelles le dimanche de la Pentecôte,

le samedi 08 juin

Les parents des élèves scolarisés à l’école intercommunale se retrouveront à La Chenalotte pour la traditionnelle fête de l’école

le samedi 29 juin

Suite au succès de l’année passée, l’Amicale des Sauterelles organisera le deuxième pique-nique villageois

le dimanche 30 juin

Enfin, cette séquence se terminera par le marché nocturne

le 06 juillet de 17h00 à 22h00 !