Tous les articles par webmaster@chenalotte.org

Total renovation

Depuis le début juin, les entreprises se succèdent pour rénover l’appartement communal situé au-dessus de la classe dans le bâtiment de l’école.

La disposition des pièces de cet appartement de 83m2 comptant trois chambres a été repensée permettant ainsi aux futurs locataires d’avoir une cuisine ouverte. Les éléments de celle-ci ont déjà été achetés au magasin Schmidt du Russey.

Les travaux sont conduits par la commission bâtiments.

Les entreprises intervenantes :

  • Menuiserie Vermot (La Chenalotte) pour le plancher Fermacell et la menuiserie intérieur
  • SARL Gauthier Paul et Julien (Orchamps-Vennes) pour l’isolation, la pose du placo et la peinture
  • Girard Père et fils (Grand Combe Chateleu) pour l’électricité, le chauffage et le sanitaire
Photo prise le 18 juin
Photo prise le 12 juillet
Photo prise le 12 juillet
Photo prise le 15 juillet

Sécheresse niveau 1

L’ensemble du département du Doubs est en alerte sécheresse niveau 1.

Depuis quelques semaines, la situation dans le département a conduit à une baisse progressive du niveau des cours d’eau. Au niveau régional, plusieurs bassins sont d’ores et déjà passés en alerte.

Par ailleurs, la chaleur de ces dernières semaines a conduit à un asséchement rapide des sols. Même si des situations orageuses peuvent se développer de manière très ponctuelle et localisée, il sera difficile de compenser les pertes dues notamment à une évaporation intense liée aux températures élevées à l’ensoleillement et également au vent.

C’est pourquoi la situation hydrologique continuera de se dégrader

Au regard de cette situation, le préfet du Doubs a décidé de prendre des mesures de restriction des usages de l’eau pour l’ensemble du département.

Sont notamment interdites les activités suivantes:

  • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • le remplissage des piscines privées existantes, y compris les piscines démontables, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ou le remplissage des piscines et bassins d’une capacité inférieure à 2 m3 ;
  • L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément et potagers , des espaces sportifs de toute nature de 8 heures à 20 heures  ;
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.
  • L’irrigation agricole par aspersion est interdite entre 8 heures et 20 heures

Voir l’arrêté sécheresse

Voir la plaquette sur la sécheresse

Source

Un nouveau panneau pour notre Président

Le précédent installé en 2007 lors de sa consécration, était bien dégradé et les informations figurant devaient être mise à jour. Car malgré son grand âge, ce sapin pectiné a continué de croître entre 2007 et 2019 passant de 52 à 54.5m !

Il fallait bien que la commune qui le possède affiche fièrement ses majestueuses mensurations !

Ce panneau a été commandé auprès de Pic Bois en avril et installé par les employés communaux à la fin juin.

Histoire d’une photo

Cette photographie d’une dame avec son petit chien, date du début du XXème siècle. L’auteur n’est pas connu et on ne sait rien de cette promeneuse.

Depuis 2010, elle est conservée à la Bibliothèque de la ville de La Chaux-de-Fonds au Département audiovisuel (DAV) à la cote GC-PVN-127. Elle fait partie d’une collection comptant plus de 150 documents, essentiellement des plaques de verres sur le Doubs et sa région, donnée par Madame Christine Caille, fille du photographe de Villers-le-Lac, Georges Caille, également collectionneur de cartes postales régionales.

Cette photographie peut être trouvée en effectuant une recherche dans Explore, le catalogue en ligne du réseau romand des bibliothèques.

Une foule de marcheurs

C’était la foule ce lundi 24 juin à La Chenalotte ! 250 marcheurs venus de tout le diocèse se sont retrouvés au pays des Sauterelles pour une randonnée de 8.5 km. Partant de la salle des fêtes, les marcheurs du dernier lundi du mois, ont découvert les alentours en parcourant le chemin Isenbart, peintre paysagiste franc-comtois du XIX et XXème siècle sur la commune de Noël-Cerneux, l’étang dudit village puis sont allés voir le Président, le sapin le plus remarquable de La Chenalotte.

Accueilli par Mme Brigitte Ligney à la grande salle des Tilleuls après cette marche sous un fort soleil, le groupe a pris le verre de l’amitié offert par la commune avant de tirer le repas du sac.

Les marcheurs du dernier lundi du mois à La Chenalotte le lundi 24 juin

Tout a commencé en août 1992 avec une randonnée d’une quinzaine de kilomètres organisée dans le Haut-Doubs entre les abbés Albert Viennet, Gilbert Chopard, André Jan et trois laïcs : Robert Pillot, Bernard Feuvrier et Claude Duflot.

En formulant le souhait de se retrouver tous les derniers lundis du mois avec la volonté d’agrandir le groupe, ces six marcheurs furent à l’origine d’une belle et grande aventure voire d’une prophétie moderne qui ne cesse de croître depuis cette date.

L’objectif est de permettre aux participants de vivre un moment de convivialité, de découvrir les beaux endroits naturels, les curiosités et le patrimoine du Doubs et de la Haute-Saône.

Les marcheurs qui sont en moyenne 200, seront à La Chenalotte le lundi 24 juin.

Marché nocturne : le programme complet des animations

Voici le programme complet des animations proposées lors du marché nocturne de La Chenalotte le samedi 06 juillet :

  • Animations sapeur pompier et exposition de véhicules à partir de 17h00
  • Exposition photos « Pompiers Le Russey, nos héros du feu » de Jean-Luc Guillemin dans la grande salle des Tilleuls
  • Exposition « La Chenalotte : d’hier à aujourd’hui » dans la salle de vote avec notamment de nombreuses photos prises par l’abbé Garneret, conservées au Musée de plein air des Maisons comtoises
Photo de l’école prise en 1972 par l’abbé Garneret depuis le toit de la ferme Thiébaud. Collections Folklore Comtois

Animation sur le tri des déchets proposée par PREVAL

Concert de l’orchestre junior de l’Union Musicale des Fins de 18h30 à 19h00

Et en plus :

  • Vente de crêpes par les Ainés de La Chenalotte
  • Buvette et restauration

Réservez votre 06 juillet !

Dans un peu plus d’un mois, avec l’arrivée de l’été, la saison des marchés nocturnes débutera !

Cette année et pour la 1ère fois, le village des Sauterelles en proposera un,

le samedi 06 juillet de 17h00 à 22h00

Pour l’heure, 17 artisans ou producteurs locaux se sont déjà inscrits et investiront le centre du village pour cette manifestation organisée en collaboration avec l’office du tourisme du pays horloger.

Au programme : animations, vente de crêpes par le club des Ainés, buvette et restauration assurées par l’Amicale des Sauterelles et l’association des parents d’élèves des trois communes, l’ATC.

Les autres dates :

  • 22 juin : Le Bizot
  • 20 juillet : Les Gras
  • 10 août : Saint Hippolyte
  • 17 août : Charquemont
  • 31 août : Montlebon

Les lingettes, bêtes noires des stations d’épuration

D’après un article du Huffington post publié le 31 mai intitulé « les lingettes jetables sont une catastrophe environnementale », le nombre de déchets générés par ces lingettes, qui pour certaines sont dites « biodégradables », s’élève à une dizaine de milliards en France.

Ces lingettes utilisées pour le ménage, le démaquillage, l’hygiène des bébés, sont jetées dans les toilettes par certains consommateurs après avoir lu sur le paquet qu’elles étaient biodégradables.

Or, le tissu (pourtant biodégradable) des lingettes est résistant et n’a pas le temps de se désagréger, contrairement au papier. Résultat : les dégrilleurs qui filtrent les effluents sont très souvent saturés et deviennent inopérants.

L’ accumulation des lingettes entraîne des perturbations du réseau :

  • augmentation des fréquences d’intervention sur le matériel : entretien / réparation
  • remplacement prématuré du matériel (pompe, dégrilleur…)
  • mise en place d’une surveillance accrue de ces installations
  • risque de débordement des réseaux d’assainissement (atteinte à la salubrité publique, pollution…)

Une fois arrivées à la station d’épuration, les lingettes obstruent les pompes de la station et entravent le bon fonctionnement de celles-ci et peuvent causer des dégâts importants.

Et chez nous ? A la station d’épuration de Noël-Cerneux, les lingettes jetables sont bien visibles comme en témoigne les deux photos prises par les employés communaux en 2016…

Retrouvez ici le guide du bon fonctionnement de la station d’épuration