Report de l’Élection du maire et des adjoints

L’élection du maire et des adjoints qui devaient avoir lieu ce week-end dans les communes où un tour a suffi pour désigner les conseillers municipaux (à La Chenalotte, l’élection était prévu le 20 mars à 20h15 dans la petite salle des Tilleuls) est reportée au moins jusqu’à la mi-mai en raison de la pandémie du coronavirus.

Ce jeudi 19 mars, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu’il faudra attendre la mi-mai, date à laquelle un rapport devra permettre d’indiquer «s’il est possible d’installer les conseils municipaux» au regard des conditions sanitaires. Ce point d’étape devra également déterminer si le second tour peut bien avoir lieu en juin dans les quelque 5000 communes restantes.

Par conséquent, l’équipe municipale sortante reste en place au moins encore deux mois.

Résultats des élections municipales

Le 15 mars 2020, 334 électeurs de La Chenalotte étaient appelés à voter la nouvelle équipe municipale.

Voici les résultats :

  • Taux d’abstention : 45.51%
  • Taux de participation : 54.49 %

Lors des dernières élections municipales en 2014, le taux de participation s’élevait à 80,20%. Dans le contexte de l’épidémie du Coronavirus, la baisse de la participation est sensible (-25.71points). A 13h00, le taux était de 36.47% de participation (120 votants) et 46.80% (153 votants) à 15h30.

  • Julien Roublot : 167 (92.77%)
  • Romain Donier : 165 (91.66%)
  • Florian Gaiffe : 160 (88.88%)
  • Monique Heymes : 147 (81.66%)
  • Dimitri Coulouvrat : 145 (80.55%)
  • Christophe Le Gac : 144 (80%)
  • Valérie Vacca : 139 (77.22%)
  • Jérôme Lentier : 136 (75.55%)
  • Brigitte Ligney : 130 (72.22%)
  • Agnès Patton : 127 (70.55%)
  • Salomé Clerc : 125 (69.44%)

A l’issue du 1er tour, les 11 candidats obtiennent donc la majorité absolue des voix exprimées et décrochent leur place au Conseil municipal.

L’installation du Conseil municipal (en vue d’élire le maire et les adjoints) aura lieu

vendredi 20 mars à 20h00

dans la petite salle des Tilleuls

élections municipales : une liste complète !

Après une réunion publique organisée le 31 janvier et un appel aux candidats dans l’Est républicain paru le 19 février, la liste déposée à la sous-préfecture et menée par Mme Brigitte Ligney comporte bien 11 noms , soit 4 sortants et 7 nouveaux.

Voici la liste (ordre alphabétique)

  • Mme Clerc, Salomé
  • M. Coulouvrat, Dimitri
  • M. Donier, Romain
  • M. Gaiffe, Florian
  • Mme Heymes (ép. Moreau), Monique
  • M. Le Gac, Christophe
  • M. Lentier, Jérôme
  • Mme Ligney, Brigitte
  • Mme Patton (ép. Marguet), Agnès
  • M. Roublot, Julien
  • Mme Vacca (ép. El-Niess), Valérie

Au total, selon les chiffres de la préfecture du Doubs, 10 017 candidats seront en lice le 15 mars prochain dans le département, soit 5 788 candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants et 4 229 candidats dans les communes de plus de 1 000 habitants.

Budget communal : compte administratif 2019

Le budget de la commune est l’acte par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses annuelles de la commune. Le budget de la commune est établi en section de fonctionnement et section d’investissement tant en recettes qu’en dépenses.

La section de fonctionnement

“La section de fonctionnement comporte l’ensemble des recettes et des dépenses de fonctionnement, annuelles et permanentes, ce qui correspond à la gestion courante , quotidienne, de la commune” (déf. selon Christophe Moudou / Michel Viviano)

Dépenses de fonctionnement : 568 946,36€

  • Charges à caractère général : eau, électricité, combustibles, fournitures d’entretien des bâtiments, de la voirie, et autres, maintenance, assurances, frais administratifs, fêtes et cérémonies, …
  • Charges de personnel : salaire et charges des employés communaux et de la secrétaire, …
  • Autres charges de gestion courante : indemnités des élus, Syndicat scolaire, subventions aux associations, …
  • Charges financières : intérêts d’emprunt
  • Atténuations de produits : versements obligatoires à l’État servant à aider les communes les plus pauvres
  • Opération d’ordre de section : compte de transfert entre les sections qui doit s’équilibrer

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Recettes de fonctionnement : 679 349,74 €

  • Atténuation de charges
  • Produits de services : droit de stationnement, location des terres agricoles, droits chasse et pêche, coupes de bois,…
  • Impôts et taxes : taxes d’habitation, taxes foncières, droits de mutation
  • Dotations et participations : dotations de l’État
  • Produits de gestion courante : loyers des appartements, locations des salles
  • Produits financiers
  • Produits exceptionnels : divers remboursements

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

  • Section fonctionnement : excédent de 110 403,38€
  • résultat antérieur : excédent de 894 771,89€
  • Affectation résultat 2018 (section investissement) : déficit 293 459,21 €
  • résultat de clôture 2019 : 711 716,06€

La section investissement

Cette section comporte l’ensemble des recettes et dépenses d’investissement, c’est à dire les opérations se traduisant par des modifications de la valeur ou de la structure des biens immobilisés ou immeubles et des créances et dettes à long ou moyen terme (déf. selon Christophe Moudou / Michel Viviano).

Dépenses d’investissement : 231 033,53

  • Remboursement des emprunts : remboursement du capital de l’emprunt
  • Immobilisations corporelles : projets réalisés en 2019 : réfection des chemins ruraux, rééquipement de la cuisine de la grande salle des Tilleuls, rénovation de l’appartement communal au dessus de l’école, électrification de la cloche de l’église…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Recettes d’investissement : 654 608,04 €

  • Dotation de fonds divers : remboursement de la TVA, taxe d’aménagement
  • Subventions d’investissement : subventions reçues suite à des travaux

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

  • Section investissement : excédent 423 574,51 €
  • résultats antérieurs : déficit de 293 459, 21 €
  • résultat de clôture 2019 : excédent de 130 115,30€

Résultat de clôture de l’exercice 2019 : 841 831,36 €

Lors du Conseil municipal du 26 février, les élus ont approuvé le compte administratif 2019.

Relais Petite Enfance

Le Relais Petit Enfance renseigne les familles sur tous les modes d’accueil (assistantes maternelles agréées, garde à domicile, Micro crèche ou Multi accueil …)

Le Relais Petit Enfance accompagne les parents dans les démarches administratives liées à leur fonction d’employeur.

Pour toutes les questions concernant la petite enfance, vous pouvez contacter le Relais Petite Enfance des Communautés de communes des plateaux du Russey et de Maiche ( Secteur Saint-Hippolyte)

TRINH Héléna

03.81.43.89.51

relais.ccpr.ccsh@familles.org

17 avenue de Lattre de Tassigny

25210 Le Russey

Permanences :

  • mardi : 14h00 – 17h00 (téléphone + visite Le Russey)
  • jeudi : 14h00 – 16h00 (téléphone + visite Saint-Hippolyte)
  • vendredi : 09h00 – 12h00 (téléphone + visite Le Russey) / 13h00 – 15h00 (téléphone + visite Le Russey)

Rendez-vous :

  • mardi : 17h00 – 19h00 (Le Russey)
  • jeudi : 16h00 – 17h00 (Saint-Hippolyte)

Voir l’info-relais : numéro mars – avril 2020

Le Relais Petite Enfance à La Chenalotte

Depuis septembre 2015, le relais propose de rencontrer les assistantes maternelles et les parents de La Chenalotte les deuxièmes mardi matin de chaque mois de 9h30 à 11h30 dans la grande salle des fêtes des Tilleuls.

Calendrier  2020

  •  Mardi 10 mars
  • Mardi 14 avril
  • Mardi 12 mai
  • Mardi 9 juin
  • Mardi 8 septembre
  • Mardi 13 octobre
  • Mardi 10 novembre
  • Mardi 8 décembre



Voir la page du site Internet consacrée au Relais Petite Enfance

95 ans pour la doyenne du village

Le 26 février, la doyenne du village, Mme Denise Chatelain fêtera ses 95 ans !! Née en février 1925 dans l’une des fermes de la rue Rosemont achetée par ses grands-parents, elle a quitté le village il y a peu d’années pour aller vivre chez l’une de ses filles.

Retrouvez ici l’interview réalisé en août 2015

Pour rappel, chez les hommes, c’est M. Léon Duquet, né en 1937, qui est le doyen.

La photo a été prise en août 2015

Élections municipales : comment voter par procuration ?

Vous voulez voter les 15 et 22 mars prochain mais vous ne pouvez pas vous rendre dans votre bureau de vote (obligations professionnelles, vacances…) ? Pensez à faire une procuration !

Vous confierez alors un mandat à un autre électeur inscrit dans la même commune que vous. Ce dernier votera en votre nom.

Où faire établir sa procuration ?

A la brigade de gendarmerie

Quand ?

Il n’existe pas de date limite à son établissement. Néanmoins les électeurs ont intérêt à se présenter dans les services compétents suffisamment tôt avant un scrutin. Il y a non seulement une plus forte affluence dans la semaine précédent le scrutin, mais une procuration trop tardive mettra en péril son acheminement en mairie dans les délais.

A qui peut-on donner une procuration ?

L’électeur désigné doit respecter 2 conditions :

  • L’électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur les listes électorales de la même commune.
  • Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations

Comment peut-on établir une procuration?

Le mandant doit se présenter personnellement et être muni :

  • d’un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (par exemple : passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire) ;
  • du formulaire de vote par procuration. Voir le formulaire

Plus d’infos

Parc du pays horloger : adhesion de La Chenalotte

En ce début d’année 2020, le PNR du Doubs horloger entame la phase finale de la démarche, avec l’approbation de la charte et l’adhésion des collectivités au PNR.

Lors du Conseil municipal du 28 janvier dernier, les élus de La Chenalotte ont approuvé par une délibération positive et sans réserve la Charte naturel régional du Doubs horloger et voté l’adhésion de la commune au PNR.

Le 16 décembre 2011, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a engagé la procédure de création du Parc naturel régional du Doubs Horloger.

A la fin de ce long processus d’élaboration, une enquête publique, organisée du 21 octobre au 21 novembre 2019 a permis aux habitants et acteurs concernés de s’informer et de faire part de leurs remarques sur le projet de Charte. A l’issue de cette phase, celui-ci a été amendé pour prendre en compte les derniers avis (autorité environnementale…) et les éléments issus de l’enquête.

Les 95 communes du périmètre d’étude disposent de quatre mois pour délibérer. C’est donc chose faite pour La Chenalotte qui est sans doute la première à approuver la charte.

C’est au regard de l’ensemble des délibérations favorables émises par les communes du territoire que le Conseil régional arrêtera le périmètre définitif de la demande de classement du Parc par l’État pour la période 2020-2035.

Voir :

Source : site du Pays Horloger