le sapin président

La tradition du Sapin-Président est née dans le Jura à la fin du XIXe siècle. Le sapin (parfois l’épicéa) le plus majestueux de la forêt est élu officiellement au cours d’une cérémonie festive qui réunit les forestiers, les élus et le public local, venus honorer dignement le nouveau « Président ». Souvent signalé sur les cartes ou les sentiers de promenade, il est un but de promenade apprécié pour de nombreuses années. Mais lorsque la maladie ou un coup de foudre ont raison de lui, il est abattu et un successeur est désigné. Nouvelle occasion de faire la fête…

La commune de La Chenalotte en possède un depuis juin 2007  dans le canton des Cornaix ! Le jour de l’évènement, le maire, M. Léon Duquet en a profité pour souligner « qu’il n’y a pas que les grosses forêts qui ont des gros arbres ».

D’après les données transmises début mars par M. Kevin Vincent, technicien opérationnel à l’Office National des Forêts, ce majestueux sapin, planté dix ans avant la Révolution française a poussé de 2,5 m entre 2007 et 2019, passant de 52 à 54,5m.

Ce sapin pectiné qui domine la forêt des Cornaix a également grossi. La circonférence à 1.5m du sol est de 4,34m au lieu de 3,94 m en 2007. Ainsi, le volume estimé est passé de 23m3 à 26m3.