Nettoyage de printemps 2018

Cela faisait bien longtemps que les habitants du village ne s’étaient pas retrouvés aussi nombreux pour un nettoyage de printemps.

Organisé conjointement par l’Amicale des Sauterelles et la Municipalité ce samedi 05 mai, ce nettoyage a attiré une trentaine de personnes et de nombreux enfants. Après un petit café et une part de gâteau ménage, habillées de leur gilet jaune ou orange, munies de leur sac poubelle et de leur gant, les grandes et petites Sauterelles se sont jetées  à l’assaut des rues, des espaces verts et des bois alentours.

Résultat, une petite remorque de déchets…

Après tout ces efforts, la joyeuse troupe méritait bien une petite collation autour de la table de ping-pong…

 

AG de l’ADAPEI – section de Morteau

Le vendredi 04 mai, la section locale de Morteau de l’Adapei (association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales) a fait son assemblée générale à la grande salle des Tilleuls.

Le territoire de la section de Morteau s’étend du Val de Morteau à Pierrefontaine, de Gilley à La Chenalotte, l’assemblée se déplace donc chaque année pour permettre d’aller à la rencontre de la population qui soutien activement cette association.

C’est devant une salle comble – une centaine de personnes dont  quelques élus – que Mme le Maire a fait son mot d’accueil.

Ensuite, Mme Nicole Gauthier, la présidente de la section de Morteau et administratrice à l’Adapei du Doubs, a pris la parole pour notamment parler des temps forts de l’année écoulée.

Puis les directrices ont présenté l’activité de leur établissement. La soirée s’est poursuivie par la remise des médailles du travail et un apéritif offert par la commune.

 

Le défilé des sauterelles déguisées

Le samedi 28 avril, l’Amicale des sauterelles avait donné rendez-vous aux petits comme aux grands pour ce « carnaval pour tous ».  Le programme fut riche : défilé dans les rues du village, crêpes, danses, concours du plus beau déguisement et pour terminer un bal.

De part la diversité des animations proposées,  ce carnaval témoigne du dynamisme du Comité des fêtes et de leur recherche permanente de se renouveler avec pour la première fois ce défilé.

Jardiner et désherber malin sans contaminer notre eau de demain

Le jeudi 26 avril,  à la salle des fêtes de La Chenalotte, M. Xavier Renaud de la FREDON FC, la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Franche-Comté, a présenté à une quarantaine de personnes les moyens de jardiner sans pesticide.

Après avoir donné la définition d’un pesticide ou d’un produit phytosanitaire, M. Xavier Renaud a démontré comment ces produits par leur utilisation arrivent à contaminer le milieu et notamment les ressources en eau et a donné ensuite un aperçu des impacts liés à son utilisation : pollution et altérations des sols, pollutions des eaux, contamination des organismes vivants, impacts sur la santé de l’homme.

Puis le conférencier a donné plusieurs solutions techniques non chimiques qui « mises à bout à bout conduit à s’affranchir de l’utilisation des pesticides » et continuer à entretenir ses espaces et son potager : le désherbage des cours, allées et terrasse, le désherbage des massifs, des gazons et les luttes contre les ravageurs et les pucerons.

Cette conférence était organisée par les communes de La Chenalotte, Noël-Cerneux et Le Barboux. Celles-ci souhaitaient sensibiliser et accompagner les jardiniers amateurs dans les changements de pratiques.

A compter du  01 janvier 2019, le second volet de la loi Labbé prévoit l’interdiction de la mise sur le marché, de la délivrance, de l’utilisation et de la détention de produits phytosanitaires pour un usage non professionnel.

Un village 100% fibré

M. Jean-Louis Chauvin, directeur du Syndicat mixte Doubs très haut-débit a informé les élus que depuis la matinée du 26 avril, que 100 % des locaux de la commune sont éligibles !

Les 10 maisons dont l’éligibilité avait été décalée suite à des problèmes de conduites d’Orange cassées (rue de la Limonaderie, rue des Tourbières) peuvent passer des commandes dès aujourd’hui auprès du FAI de leur choix :

Voir la liste

Articles précédents sur la fibre :

Une histoire des hameaux. 2. Les Cornaix

Au XIXème siècle, l’habitat de la Chenalotte était beaucoup plus dispersé qu’aujourd’hui. Au milieu de ce siècle, lors du recensement de 1846, le village ne comptait pas moins de 9 hameaux : Les Cornays, Les Palais, le Prés du Peu, Les Beuliques, Pré-Guillaumot, Rosemont, Pré-Monnot, les Prés, la Pâture Philibert. Si les deux derniers de la liste étaient inhabités, plus d’un quart de la population occupait une maison isolée (43 habitants sur 167) et 33% des maisons ne se trouvaient dans pas dans le centre du village.

Aujourd’hui, deux hameaux sont encore habités : Les Palais et le Pré du Peu.  Les maisons des autres hameaux ont  toutes disparues sauf celles du Pré-Monnot, de Rosemont et  des Beuliques.

Grâce à diverses sources (les cartes anciennes, les recensements, les actes d’état-civil, les sites de généalogistes), il est possible de connaitre en partie  les noms de celles et de ceux qui ont occupé ces maisons et à travers eux d’ébaucher une histoire de ces hameaux disparus.

Le deuxième volet  esquisse une histoire des Cornaix situé à 1.5km du centre du village.

Voir l’histoire de la ferme des Cornaix

Article précédent

Une histoire des hameaux. 1. Les Beuliques

Les luminaires perdent la boule

Durant la semaine du 09 avril, 9 lampadaires, situés rue des Jonquilles et Bois Joli, ont été changés par l’entreprise Balossi Marguet SAS.

Ces travaux font suite au rapport dressé par le Conseil en Énergie Partagé (CEP) datant de février 2017.

Ce rapport qui recense 97 points lumineux sur le territoire de la commune a préconisé le changement de 31 luminaires jugés « vétustes » dont 9 de type « boule ». Outre une consommation excessive, ces derniers participaient à la pollution lumineuse en éclairant plus le ciel que le sol.

Les nouveaux luminaires installés utilisent la technologie LED qui présente de nombreux avantages : meilleure efficacité lumineuse et durée de vie prolongée estimée 5 à 8 fois supérieures.

Toujours selon le rapport du CEP,  l’éclairage public est le 2ème poste de consommation et de dépenses pour la commune,  et les 97 points lumineux de la commune représentent 32% des consommations totales, coûtent 5014 euros TTC et émettent 4907 kg CO2/a

L’éclairage public de La Chenalotte

 

Le brûlage à l’air libre : une pratique nocive pour la santé publique

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est une source d’émission importante de particules en suspension dans l’aire, en raison d’une combustion imparfaite des résidus de végétaux.

Ces particules, 6 à 8 fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu ou de la taille d’une cellule, pénètrent dans l’appareil respiratoire. Elles sont des effets immédiats et  à long terme sur la santé.

Cette combustion engendre aussi des émissions de composés cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques, polycycliques, les dioxines et les furanes.

Aussi le brûlage des déchets verts est interdit pour les particuliers

Plus d’infos

Pensez au compostage ou à amener vos déchets verts à la déchèterie des Fins

  • Du lundi au vendredi : 7h00 – 11h45 ; 13h45 – 19h00
  • Samedi : 9h00 – 11h30 ; 14h00 – 18h00

Ou à la plateforme des déchets verts du Russey, ouverte du 18 avril au 10 novembre :

  • Mercredi : 17h00 – 19h00
  • Vendredi : 16h30 – 18h00
  • Samedi : 9h30 – 12h00 ; 14h00 – 17h00

Plus d’infos

 

Horaires de bricolage et jardinage

Penser à ses voisins…

Avec les beaux jours, revient la saison du jardinage et du bricolage. C’est le moment de se souvenir des règles de bon voisinage !

Selon l’arrêté municipal concernant la réglementation des bruits de voisinage du 19 juin 2012
Vu l’arrêté préfectoral N° 2005-1904-01841 portant réglementation des bruits de voisinage dans de département du Doubs

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, et notamment l’article L 2212-1 Article 1

 Les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des engins motorisés, ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :
  • Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h30
  • Les samedis de 9h à 12h et de 15h à 18h
  • Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h