Une histoire des hameaux. 3. Le Pré-Monnot

Au XIXème siècle, l’habitat de la Chenalotte était beaucoup plus dispersé qu’aujourd’hui. Au milieu de ce siècle, lors du recensement de 1846, le village ne comptait pas moins de 9 hameaux : Les Cornaix, Les Palais, le Prés du Peu, Les Beuliques, le Pré-Guillaumot, Rosemont, le Pré-Monnot, les Prés, la Pâture Philibert. Si les deux derniers de la liste étaient inhabités, plus d’un quart de la population occupait une maison isolée (43 habitants sur 167) et 33% des maisons ne se trouvaient dans pas dans le centre du village.

Aujourd’hui, deux hameaux sont encore habités : Les Palais et le Pré du Peu.  Les maisons des autres hameaux ont  toutes disparues sauf celles du Pré-Monnot, de Rosemont et  des Beuliques.

Grâce à diverses sources (cartes anciennes, recensements, actes d’état-civil, sites de généalogistes), il est possible de connaitre en partie  les noms de celles et de ceux qui ont occupé ces maisons et à travers eux d’ébaucher une histoire de ces hameaux disparus.

Le troisième  volet  esquisse une histoire du Pré-Monnot situé à 1 km du centre du village.

Voir l’histoire du Pré-Monnot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*