1912 : fermeture de l’école pour cause d’épidémie…

28 Mar 2021 | Histoire

Alors que l’épidémie de la COVID progesse une nouvelle fois, certains réclament la fermeture des écoles comme lors du 1er confinement du printemps dernier.

En 1912, c’est une autre épidémie qui fait fermer l’école de La Chenalotte. Le 23 janvier,M. Lazare, docteur en médecine du Russey constate que “tous les élèves de La Chenalotte sont atteints de rougêole“. 

Un mois après sa nomination, le maire Alphonse Adonis Garnache (Villers-le-Lac, 17.05.1840 – La Chenalotte, 05.12.1929), prend la décision, par un arrêté, de fermer l’école pendant 15 jours. 

Arrêté

Nous Alphonse Garnache, maire de la commune de La Chenalotte, canton du Russey, arrondissement de Montbéliard, département du Doubs, vu le certificat médical en date du 23 janvier 1912, délivré par M. Lazare docteur en médecine au Russey constatant que tous les élèves de l’école de La Chenalotte sont atteints de rougeole, arrêtons :

  • Article 1 : l’école communal de La Chenalotte sera fermée pendant quinze jours à date de ce jour
  • Article 2 : il sera procédé à la désinfection des locaux scolaires
  • Article 3 : Application sera donnée à M. l’instituteur de La Chenalotte ainsi qu’à M. l’inspecteur primaire de Montbéliard.

Fait à la mairie de La Chenalotte le 23 janvier 1912.

Le premier vaccin antirougeoleux est mis sur le marché français en 1966 et est introduite dans le calendrier vaccinal sans obligation au début des années 1980, réduisant considérablement la circulation de cette maladie dix fois plus contagieuse que la grippe. 

Voir aussi les épidémies au pays des Sauterelles