Alphonse sandoz, chiffonier, coquetier

D’après un article paru le 27 juin 1926 dans le Progrès de la Côte-d’Or :

« Doubs – La Chenalotte – un cadavre sur la route – Des passants ont découvert entre les villages de Noël-Cerneux et Les Lavottes le corps de M. Sandoz Alphonse, gisant mort sous sa voiture. On suppose que le malheureux est tombé de son véhicule et s’est tué. On a retrouvé sur le cadavre plusieurs milliers de francs, ce qui écarte toute idée d’agression ».

Différentes sources permettent d’en savoir un peu plus sur Alphonse Sandoz.

Voir ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*