L’histoire de l’école de La Chenalotte

L’école se développe véritablement au XIXème siècle avec les lois Guizot en 1833 et Ferry en 1881 – 1882. La lecture des comptes-rendus du Conseil municipal et quelques autres documents conservés aux archives départementales du Doubs permet de faire l’histoire quelque peu mouvementée de l’école de La Chenalotte depuis les années 1830 jusqu’à la fin du XIXème siècle.

Autres articles 

La classe de Mme Verdot (1882 – 1883)

Différentes archives conservées à la mairie et aux archives départementales, en plus des recensements de la population disponibles en ligne, permettent  d’avoir non seulement la liste des enfants scolarisés en 1882 – 1883 à La Chenalotte mais aussi un aperçu de leur environnement familial et une étude de l’absentéisme et de ses motifs.

Voir article

Un verre de lait pour les élèves !

En 1954, afin de lutter contre la dénutrition et l’alcoolisme (il est courant à cette époque de donner de la bière ou du vin aux enfants), le président du Conseil, Pierre Mendès-France, instaure le verre de lait quotidien pour les élèves. Son slogan ? “Pour être studieux, solides, forts et vigoureux, buvez du lait !”

A dix heures, les élèves de La Chenalotte comme les autres enfants de France et de Navarre buvaient leur verre de lait froid. 

Pour l’école des Sauterelles, cette décision de Pierre Mendès-France engendre une dépense d’un montant de 5038 Fr. En effet, le 11 décembre, sont achetés :

  • 36 verres Pyrex
  • 1 bassine
  • 1 cuillère à pot
  • 1 marmite traiteur
  • 1 anti monte lait
  • 1 bidon ovale de 10 l.

Ces objets sont ajoutés à l’inventaire par l’enseignante qui exerce depuis le 01 août 1947, Mme Henriette Louvet.

Ce matériel figure toujours à l’inventaire du 20 juillet 1958 avec en plus 2 linges essuie-verres.

Deux ans après l’instauration de ce verre de lait, Pierre Mendès-France fait interdire toute boisson alcoolisée dans les écoles aux enfants de moins de 14 ans. Au-delà, de cet âge, les enfants pouvaient (avec l’accord de leurs parents) continuer à consommer des boissons ne dépassant pas 3° d’alcool par litre. La consommation d’alcool dans les établissements scolaires n’a été officiellement interdite par une circulaire qu’en 1981 !

Le destin tragique d’une institutrice : Yvonne Taboret (1938 – 1960)

Nommée institutrice publique à l’école de La Chenalotte le 19 septembre 1958 à l’âge de 20 ans, Yvonne Marie Joséphine Taboret va connaitre deux débuts d’année scolaires difficiles en raison de tensions entre la commune et l’inspecteur d’académie avant de mourir accidentellement peu après la rentrée scolaire 1960…

Voir article