La ferme Thiébaud

Le 2 juillet 2008 au petit matin, un orage très violent s’abat sur le village. La ferme la plus ancienne du village, datant de 1660, entièrement rénovée, qui “attirait le regard des touristes par sa beauté et son cachet” appartenant à la famille Thiebaud, est complètement détruite par la violence de l’incendie… 

Photos de l’abbé Garneret

 Cette ferme est véritablement un objet d’étude pour le religieux attaché à la société rurale. Il en photographie les moindres détails en décembre 1970, juin 1972,  juillet 1978 et novembre 1979  : les tués, le four, les pignons, le « chaineau de bois de goutterot » et même une inscription peinte en rouge ocre au-dessus d’une fenêtre. 

Ces photographies sont exceptionnelles car elles permettent de conserver la mémoire d’un patrimoine malheureusement disparu et de la ferme la plus remarquable du village.

Elles proviennent des Collections Folkore Comtois et datent des années 1970 – 1972

 

Autres photos

169 J. 18.110. Façade nord de la ferme Thiébaud en juillet 1978. Voir descriptif de la photo

169 J.18.110. Façade sud la ferme Thiébaud en juillet 1978. Voir descriptif de la photo

Vers 1976_Ferme Thiebaud_arrière

C’est tout un morceau du patrimoine et de l’histoire du village qui est parti en fumée….Toutefois, il en reste une trace puisque cette ferme était largement décrite dans le livre de référence des anciennes demeures comtoises : “La maison du Montagnon” du père Garneret. Vous trouverez ci-joint cette description avec les croquis et les plans de la ferme.

Téléchargez la description de la ferme