Plateau ralentisseur sur la RD437

9 Avr 2021 | Non classé

Afin de ralentir la vitesse, sur la route départementale D437, des radars avaient été installés aux entrées du village il y a quelques années. Au constat de tous, ceux-là ont perdu de leur efficacité et certains automobilistes réduisent que trop peu leur vitesse à l’approche du village. Après des discussions avec les Services Territoriaux d’Aménagement (STA – routes infrastructures), la solution idoine est la mise en place d’un plateau ralentisseur.

A la fin de l’année 2020, des démarches auprès des bureaux d’études ont été entreprises.

Après l’analyse des offres reçues, c’est le bureau BV TRD de M. Anthony Mérique (par ailleurs maire de Damprichard) qui a été retenu lors du Conseil municipal du 27 janvier 2021.

Objectifs des travaux : 

  • ralentir la vitesse dans le village (entre panneaux entrée et sortie du village),
  • assurer la sécurité des piétons empruntant le passage piétons,
  • assurer la sécurité des automobilistes et des cyclistes voulant se rendre dans le centre du village ou en direction du Clos de la vie

Par le passé, plusieurs accidents ont été déplorés sur ce carrefour comme le celui du 04 juillet 2005 :

Deux personnes très grièvement blessées ont été prises en charge lundi après-midi par l’hélicoptère sanitaire qui les a transférées d’urgence au CHU de Besançon. Elles ont été blessées ainsi que trois autres personnes dans une collision entre un camping car et un 4×4 en fin d’après-midi à la hauteur de La Chenalotte. A l’origine de cet accident au lourd bilan, un refus de priorité d’un véhicule qui s’est engagé sur la RD 437” (source Le Progrès de Lyon du mardi 05 juillet 2005)

et sur cette route départementale sur la commune de La Chenalotte comme le dimanche 11 mai 2008 avec le décès de deux motards (source Le Figaro) ou encore le 28 mai 1993 (article publié dans le journal suisse l’Impartial du 29 mai 1993) : 

Ces travaux seront aussi l’occasion :

  • de réaménager l’arrêt du bus  (aménagement plate-forme bus, accessibilité) afin d’assurer  la sécurité des personnes qui attendent et montent dans le bus,
  • d’assurer l’écoulement des eaux pluviales le long de la départementale (éviter effet « aquaplaning »),
  • de procéder à l’enfouissements des réseaux secs au Clos de la Vie et la rue de l’Eglise (avec le SYDED),
  • de procéder au changement des canalisations de l’eau propre toujours au Clos de la Vie (avec le Syndicat intercommunal des eaux du Haut Plateau du Russey).