« Le Gourmet Bag débarque… Le Haut-Doubs est emballé

Le Doggy Bag à l’américaine devient le Gourmet Bag à la française : une appellation tendance et gourmande beaucoup plus adaptée au pays de la gastronomie. Ce service consiste à proposer au client d’emporter à la maison ce qu’il n’a pas pu terminer dans une boîte hermétique fournie par le restaurateur ou apportée par le client lui-même.

Dans le Haut-Doubs, ce sont 50 restaurateurs qui s’engagent pour que cette pratique se banalise et devienne naturelle. Très largement répandu outre-Atlantique, le Gourmet Bag se développe effectivement dans toute la France.

En valorisant la pratique du Gourmet Bag, Préval Haut-Doubs soutenu par l’ADEME et ses partenaires comptent ainsi faire de cette démarche, un réflexe anti-gaspi ! L’expansion de la démarche Gourmet Bag se fait progressivement : plus on en parle, plus elle interroge et de plus en plus de personnes se laissent séduire.

 3 bonnes raisons d’adopter le Gourmet Bag

1

Ne vous forcez plus à finir votre assiette ou celle de votre enfant.

2

Ne vous restreignez plus à la commande… terminez par une petite touche sucrée !

3

Participez à la réduction du gaspillage alimentaire !

Alors n’hésitez plus à repartir avec votre petite boîte…

Découvrez les restaurants partenaires sur www.preval.fr

Fibre : la liste des fournisseurs

Les fournisseurs d’accès internet présents sur le réseau Doubs Très Haut Débit vous proposent des offres à partir de 24,90€ par mois .

Vous pouvez dès à présent prendre contact avec l’un des fournisseurs d’accès internet de votre choix qui vous proposera la solution adaptée à vos besoins :

 

Des nouvelles de la fibre…

D’après le directeur du Syndicat mixte Doubs THD, une première phase de travaux intégrant la commune de La Chenalotte sera réceptionné avant le 15 juillet.

Le temps d’intégrer le réseau dans le système de gestion et de supervision, la mise en service sera effective fin août / début septembre prochain.

Une réunion publique pour les habitants de  Noël-Cerneux et la Chenalotte est prévue  début septembre

Résultats des élections législatives depuis 1958

Depuis 1958 et les débuts de la Vème république,  15 élections législatives se sont déroulées à La Chenalotte.

Liste des députés de la 3ème circonscription du Doubs (1958 – 1986) puis de la 5ème

  • 1ère législature (1958 – 1962) : Louis Maillot (Union pour la nouvelle république)
  • 2ème législature (1962 -1967) : Louis Maillot (Union pour la nouvelle république)
  • 3ème législature (1967 – 1968) : Edgar Faure (Divers droite) 03.05.1967-07.05.1967 / Louis Maillot (Divers droite)  08.05.1967- 30.05.1968
  • 4ème législature (1968 – 1973) : Edgar Faure (Divers droite) 11.07.1967 – 12.08.1968 ; Christian Genevard (Divers droite) 13.08.1968 – 1609.1969 ; Edgar Faure (Union des démocrates pour la République) 21.09.1969-06.08.1972 ; Christian Genevard (Union des démocrates pour la République) 07.08.1972 – 01.04.1973
  • 5ème législature (1973 – 1978) : Edgar Faure (Divers droite)
  • 6ème législature (1978 – 1981) : Edgar Faure (Rassemblement pour la république) 03.04.1978 – 28.09.1980 / Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république) 30.11.1980 – 22.05.1981
  • 7ème législature (1981-1986) : Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république)
  • 8ème législature (1986-1988) : Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république)
  • 9ème législature (1988-1993) : Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république)
  • 10ème législature (1993-1997) : Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république)
  • 11ème législature (1997-2002) : Roland Vuillaume (Rassemblement pour la république)
  • 12ème législature (2002-2007) : Jean-Marie Binetruy (Rassemblement pour la république puis Union pour un mouvement populaire)
  • 13ème législature (2007 – 2012) : Jean-Marie Binetruy (Union pour un mouvement populaire)
  • 14ème législature (2012 – 2017) : Annie Genevard (Union pour un mouvement populaire)

Retrouvez ici l’ensemble des résultats des élections législatives depuis 1958

Les résultats du 1er tour de l’élection législative à La Chenalotte

Voici les résultats de l’élection législative à La Chenalotte :

  • Inscrits : 304
  • Votants : 54.22%
  • Abstentions : 45,78%
  • Évelyne Ternant (Parti Communiste) : 1,22% (2 voix)
  • Jérémy Navion (Front National) : 12.20% (20 voix)
  • Yannick Ardiet (Union Populaire Républicaine) : 0% (0 voix)
  • Emmanuel Chabeuf (Parti Animaliste) : 0% (0 voix)
  • Sylvie Le Hir (La République En Marche) : 34.76% (57 voix)
  • Martine Ludi (La France Insoumise) : 5.49% (9 voix)
  • Myriam Springaux (Lutte Ouvrière) : 0% (0 voix)
  • Anthony Poulin (Europe Ecologie Les Verts) : 3.05% (5 voix)
  • Jean-Marie Pietoukoff (Trèfle) : 0,61% (1 voix)
  • Annie Genevard (Les Républicains – Union des Démocrates  Indépendants) : 42.68% (70 voix)

Un deuxième véhicule pour les employés communaux

Ce printemps, les communes de Noël-Cerneux et celle de La Chenalotte ont décidé  d’acheter un deuxième véhicule pour les employés communaux, M. Dominique Prétot et M. Stéphane Campoli. Cette acquisition leur permettra d’avoir chacun un véhicule, d’être plus automne, de gagner en efficacité mais aussi en souplesse. Il servira également à tracter une toute nouvelle remorque pour transporter notamment la broyeuse de la tondeuse.

Le choix s’est porté sur une Citroën New Jumpy Fourgon M, de taille moyenne (4.95m de long, 1.90m de haut) avec un moteur Peugeot Blue HDI 120 S&S BVM6, boite manuelle.

Description

Extérieur : Couleur bleu impérial, crochet d’attelage pour remorque, une porte latérale coulissante sur le côté droit (côté passager) avec une vitre, 2 portes à l’arrière avec vitre et pouvant s’ouvrir perpendiculairement

Intérieur :

A l’avant : 2 places (confort) séparées de la partie arrière par une cloison complète avec une petite fenêtre (isolation thermique, acoustique et sécurité)

A l’arrière : plancher bois bouleau, étagère avec plusieurs casiers de rangement de différentes tailles sur le côté gauche (côté conducteur).

La voiture a été livrée le vendredi 02 juin au garage Chardon du Russey.

La fête de La Chenalotte, le 23 mai 1920

Cette année, l’Amicale des Sauterelle va animer une nouvelle fois le village pendant le week-end de la Pentecôte.

Cette fête du village le dimanche de la Pentecôte est une vieille tradition…Un article publié le 30 mai 1920 dans le « Pontissalien :  journal républicain hebdomadaire de l’arrondissement de Pontarlier », en apporte la preuve !

Voici la description qui en est faite :

« La fête de la Chenalotte. — Ceux de la Chenalotte, nés malins, imaginèrent de reporter leur fête patronale le jour de la Pentecôte. Comme ça ils sont sûrs d’avoir beaucoup de monde ! Un public du Villers, composé principalement d’horlogers, ces taillables à merci, leur est très fidèle.

Cette année, selon l’usage, de bonne heure après midi, les groupes amusés de filles et de garçons grimpèrent la côte et s’en allèrent, par le sentier à peine marqué de la montagne, pour dévaler ensuite, troublant les grands troupeaux de vaches, jusqu’au petit village de la bonne limonade. Part réservée à quelques mortuassiens venus qui en auto, qui à bicyclettes, c’est au demeurant le Villers seul qui mène la réjouissance : orchestre, danseurs, consommateurs, tous Villèriers. Ça n’en est pas moins très animé !

Aussi, au matin du jour suivant, une question croise la rue : «Êtes-vous allé à la fête de La Chenalotte ?

— Non, répond cette fois la jeune fille interpellée. Qu’y serais-je allée faire ? Quoi voir ? » Et en effet, quoi voir? Quoi faire ? au monde ; boire de la limonade en mangeant du gâteau traditionnel ; prendre de bons « quatre heures». Banales choses que cela !

Pourtant les pèlerins en sont trop zélés ! J’ai été au « revirot ». Tout le monde sait que le « revirot » est le lendemain de la fête. Il y avait encore pas mal de retardataires. La grande et rustique pelouse, devant l’église qui constitue la place du village (place et pâturage en même temps) paraissait désaffectée de livrer passage aux allées et venues des jeunes personnes endimanchées de blanc, lesquelles la profanaient parfois de leurs ferrailleuses bécanes poussées à la main. « Que d’hirondelles sur nos portes ! Observe un loustic indigène. Que n’ai-je maintenant vingt ans de moins !»

Mais n’est-ce pas la seule parure de fête, oh ! champêtre et sommeillante Chenalotte ?

A l’auberge D. qui est aussi une fabrique de limonade, un orchestre tente, par boutade, de réveiller l’ardeur gambadeuse des danseurs. Laissons les rares couples du bal s’agiter en cadence et arrêtons-nous dans la salle du bas pour y déguster la fameuse limonade. Il fait chaud dans ce patelin sans arbre, bordé d’une forêt ! Pendant que nous nous désaltérons, nous observons ce public facile, amateur de fêtes sans fête. Parmi, je reconnais les deux inséparables X… qui vont et viennent comme des âmes en peine, cherchant je ne sais quoi qui ne serait plus. Ils sont de ma génération, et leur jeunesse envolée a pu laisser ici, ou ailleurs, quelque bribe de leur passé sentimental. Je leur trouve un air dérouté ; n’en tiendrait-il qu’à moi ? Hélas, mes amis, les ombres que vous poursuivez ne sont plus là. Vôtre inquiétude est vaine. Un souffle vers la ville, a pu les emporter. Consolez-vous, la fleur du souvenir les remplace avec avantage. Maintenant c’est fini. La musique et l’éclat des voix se sont tues pour un an. A cette heure, j’en suis sûr, la Chenalotte épanouie a repris toute sa placidité coutumière ». B-M

Voir le texte en PDF

Source

http://archives.ville-pontarlier.fr/4DCGI/Web_Custompage/portail_recherche.shtm/ILUMP30757

Ce journal « Le Pontissalien » a été numérisé par les archives municipales de Pontarlier dont voici le portail de recherche

Voir d’autres articles parus dans la presse ancienne

 

Elections législatives du 11 et 18 juin

Un mois après l’élection présidentielle, les électeurs sont une nouvelle fois appelés aux urnes pour voter leur représentant au palais Bourbon.

Voici les 10 candidats :

  • Évelyne Ternant (Parti Communiste)
  • Jérémy Navion (Front National)
  • Yannick Ardiet (Union Populaire Républicaine)
  • Emmanuel Chabeuf (Parti Animaliste)
  • Sylvie Le Hir (La République En Marche)
  • Martine Ludi (La France Insoumise)
  • Myriam Springaux (Lutte Ouvrière)
  • Anthony Poulin (Europe Ecologie Les Verts)
  • Jean-Marie Pietoukoff (Trèfle)sa ca
  • Annie Genevard (Les Républicains – Union des Démocrates Indépendants)

Attention, contrairement à l’élection présidentielle, le bureau de vote fermera à 18h00.

Si vous ne pouvez pas aller voter, pensez au vote par procuration

Enfin pour pouvoir glisser le bulletin dans l’urne, il est impératif de présenter soit sa carte d’électeur, soit sa carte d’identité